Remboursement des téléconsultations : les propositions de la CNAM

//Remboursement des téléconsultations : les propositions de la CNAM

Remboursement des téléconsultations : les propositions de la CNAM

Les syndicats de médecins libéraux et l’assurance-maladie avancent dans la négociation sur la tarification de la télémédecine : une rémunération à l’acte et également une partie forfaitaire arrive.

A/La téléconsultation intégrée au forfait structure

La téléconsultation, consultation à distance entre un médecin et un patient (pouvant être assisté par un autre professionnel de santé), sera payée à l’acte.
• Pour les généralistes = 25 euros, soit le tarif d’une consultation classique.
• Pour les spécialistes = 30 euros. Les praticiens pourront y ajouter d’autres majorations dont celles pour les personnes âgées (+80 ans)
La CNAM propose une rémunération du médecin assistant le patient lors de la téléconsultation à 25€.
LA CNAM propose un montant de 350€. Le type d’équipement devra permettre la téléconsultation par vidéotransmission sécurisée uniquement.

 

B/ 12 ou 20 euros en fonction du niveau d’expertise

Les téléexpertises (médecin sollicite l’avis d’un confrère), seront prise en charge pour les patients :
• ALD, maladies rares
• Déserts médicaux
• Structures médico-sociales (EHPAD, foyers, etc…) .

Deux niveaux de téléexpertise sont définis :
• La téléexpertise de niveau 1 rémunérée à 12€ consiste à rendre un avis rapidement après analyse d’un document (cliché d’un tympan, lecture rétinographie, étude d’une spirométrie, titration Bêtabloquants dans l’IC…). Elle peut être ponctuelle ou répétée (quatre actes par an, par médecin et par patient)
• La téléexpertise niveau 2 rémunérée 20€ dans le cadre d’une « situation médicale complexe » : le suivi d’une plaie chronique en état d’aggravation par un dermatologue, l’adaptation d’un traitement anti-épileptique par un neurologue ou le bilan pré-chimiothérapie par un cardiologue, (deux actes par an, par médecin et par patient)

 

C/ Rémunération au forfait (uniquement s’il est le médecin traitant)

L’assurance-maladie propose un forfait spécifique et annuel de 150 euros. L’unique condition : le médecin traitant devra « avoir requis un minimum de 30 téléexpertises par an pour ses patients » pour en bénéficier.

Sources :  BFM Business et  Le Quotidien du Médecin

By | 2018-06-15T13:30:43+00:00 mars 22nd, 2018|Blog|0 Comments

Leave A Comment