Que signifie désert médical ?

//Que signifie désert médical ?

Que signifie désert médical ?

Globalement, la France ne manque pas de médecins. Avec 334 médecins pour 100 000 habitants (selon l’Insee), la France n’est pas dans une situation critique (fixée à 250 médecins pour 100 000 hab.).

Pourtant, la France compte de nombreux déserts médicaux, c’est-à-dire des territoires où l’offre médicale est insuffisante pour répondre aux besoins de la population. Les praticiens sont en fait mal répartis sur le territoire. Dans la pratique, « cela se traduit par des délais d’attente extrêmement longs et un possible renoncement aux soins non-urgents« , résume l’association UFC Que Choisir, auteur d’une vaste enquête sur le sujet (PDF).

Le ministère de la Santé considère qu’un territoire est un désert médical quand la densité de médecins par rapport à la population est de 30 % inférieure à la moyenne nationale.

Dans son enquêtel’UFC a retenu un seuil plus souple et n’a compté parmi les déserts médicaux que les territoires dont la densité médicale est 60 % inférieure à la moyenne nationale. Les territoires dont la densité médicale est entre 30% et 60% inférieure à la moyenne nationale appartiennent à la catégorie « accès difficile aux médecins ».

Il ressort de cette enquête qu’il y a « peu de tension pour les médecins généralistes« . Selon l’association, 3,1 millions de Français vivent dans un désert médical en ce qui concerne les généralistes (5% de la population). En revanche, la situation est plus préoccupante pour les spécialistes puisque pour les pédiatres, les gynécologues ou les ophtalmologistes, on compte respectivement 19%, 14% et 13% de la population dans un désert médical.

2. Où sont-ils ?

Les deux régions qui comptent le moins de médecins par habitants sont la Picardie et le Centre, selon l’Atlas 2012 de la démographie médicale, établi par le Conseil National de l’Ordre des Médecins.

Voici les cartes réalisées par l’UFC (PDF), par spécialités :

L’UFC a mis au point une carte interactive qui permet de savoir si vous vivez dans un désert médical (il suffit d’entrer son code postal et de cocher une spécialité). L’association a aussi recensé les territoires qui ne sont pas, au sens strict, des « déserts médicaux » mais où il existe une « fracture sanitaire« . Il s’agit des zones où il est impossible de consulter un médecin en secteur 1 (100 % remboursé par la Sécu).

3. Comment lutter contre les déserts médicaux ?

Marisol Touraine l’a répété à de nombreuses reprises, elle ne souhaite pas obliger les médecins à s’installer dans les déserts médicaux, mais entend proposer de nouvelles mesures incitatives, qui s’ajouteraient aux incitations financières déjà en place.

Son plan de lutte contre les déserts médicaux comporte 12 mesures (PDF). Parmi elles :

  • Obliger les étudiants en médecine à faire un stage en médecine générale
  • Garantir les revenus pendant deux ans

Cet engagement s’inscrit dans le cadre de la création du « contrat de praticien territorial de médecine générale« . Ce contrat garantit aux jeunes médecins généralistes qui s’installent dans des zones médicalement sous-dotées des revenus pendant deux ans (4 600 €/mois). L’État complètera les revenus des généralistes qui n’atteindraient pas ce seuil. 200 contrats de ce type doivent être signés en 2013.

  • Désigner un « référent-installation » dans chaque région

Cet interlocuteur facilitera les démarches d’installation des étudiants (meilleure information sur les aides à l’installation en désert médical et sur les démarches…).

  • Développer la télémédecine
  • Garantir un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes d’ici 2015
By | 2017-09-15T07:48:12+00:00 août 14th, 2017|Blog|Commentaires fermés sur Que signifie désert médical ?